L’intelligence artificielle et le monde du livre – livre blanc

«L’intelligence artificielle et le monde du livre : livre blanc» est un ouvrage rédigé par René Audet et Tom Lebrun, deux spécialistes du livre et de l’intelligence artificielle affiliés à l’Université Laval. L’intelligence artificielle (IA) dans le monde du livre est une réalité. En effet, elle n’est pas réservée aux plateformes de vente ou aux applications médicales. L’IA peut assister l’écriture, accompagner le travail éditorial ou encore aider le libraire. Elle peut répondre à des besoins criants ; malgré ses limites évidentes, elle permet d’envisager des applications inédites dans la chaîne du livre, qui font ici l’objet de recommandations précises. Ce livre blanc vise à identifier des pistes d’action pour mettre l’IA au service des nombreux maillons du monde du livre.

« Dans ce milieu, où doivent être menées les réflexions utiles à la planification de l’avenir immédiat de ce créneau culturel, l’idée d’une concertation de certains de ses acteurs sur l’utilisation d’IA (voire l’éventuelle mise en commun des données collectées) est une piste à suivre. »

Cette concertation est appelée par nombre d’experts, qui témoignent dans ce Livre blanc des enjeux propres au contexte culturel actuel menacé par les géants du commerce : « Si l’IA appelle une vigilance constante concernant son utilisation, il paraît important pour les acteurs du monde du livre de rester très attentifs aux avancées technologiques, tant à ce qu’elles pourraient bousculer qu’à ce qu’elles pourraient apporter. » (Virginie Clayssen, Éditis / Commission numérique du Syndicat national de l’édition, France)

Ainsi, « la voie dorée pour l’introduction d’IA, pensée comme intelligence augmentée, dans les différents maillons de la chaîne est sans aucun doute celle d’une exploitation des différentes données déjà disponibles ».

Le livre est disponible en téléchargement gratuitement. Il a été lancé le 21 septembre 2020.

Les recherches et la rédaction de ce livre blanc s’inscrivent dans le cadre du projet de recherche en partenariat Littérature québécoise mobile, financé par le Conseil de recherches en sciences humaines du Canada.

Sa réalisation a été rendue possible grâce au soutien de l’Observatoire international sur les impacts sociétaux de l’intelligence artificielle et du numérique (OBVIA), financé par le Fonds de recherche du Québec – société et culture.

Auteurs

Tom Lebrun, juriste spécialisé en droit du numérique et en droit d’auteur et étudiant au doctorat en littérature à l’Université
René Audet, professeur titulaire au Département de littérature, théâtre et cinéma de l’Université Laval, directeur du Laboratoire Ex situ et responsable du pôle Québec de Littérature québécoise mobile

Collaborateurs et collaboratrices

Octavio Kulesz, Allison Parrish, Virginie Clayssen, Véronique Guèvremont, Clément Laberge

Illustrations

Tom Gauld

Traduction anglaise

Tiffany Templeton

Permalien (DOI)

https://doi.org/10.5281/zenodo.4036246