Nommer les arts littéraires

Définition
Contexte
Volet 1 : Nommer les arts littéraires, une proposition de vocabulaire
Volet 2 : Recenser des œuvres pour en établir un portrait
Volet 3 : Situer l’écosystème des arts littéraires avec RAPAIL
Événements scientifiques
Bibliographie

Les arts littéraires, une définition

Les arts littéraires regroupent les pratiques littéraires qui ne recourent pas à la forme canonique du livre comme support de publication. 

De façon un peu plus spécifique, les arts littéraires désignent les pratiques littéraires où il y a la présence d’une dimension créative (excluant ainsi les pratiques de médiation et de patrimonialisation de la littérature), impliquant la publication d’un texte littéraire (au sens d’une mise à disposition publique, qu’elle soit pérenne ou éphémère – le livre étant la voie dorée empruntée depuis des siècles, d’où l’idée de s’intéresser à d’autres modalités de publication).

Les arts littéraires couvrent un large éventail d’œuvres, certaines relevant du spectacle et de la performance, d’autres de l’exposition muséale, d’autres encore d’un travail d’appropriation médiatique, entre supports analogiques et numériques, parfois scéniques. La notion de l’hybridité est centrale pour définir la poétique de ces œuvres, qu’elle soit médiatique ou disciplinaire.

Contexte

Le secteur culturel de la littérature voit naître, plus particulièrement depuis un demi-siècle, une variété de pratiques qui échappent au modèle conventionnel de la publication de textes sous forme de livres ou de périodiques. Spectacles littéraires, œuvres hypermédiatiques, pratiques scéniques multidisciplinaires, balados, expositions de textes littéraires : les supports de la création littéraire se diversifient. Les « arts littéraires », appellation qui est de plus en plus retenue par le milieu pour les désigner, percent lentement dans les discours culturels, institutionnels et académiques. Les actrices et acteurs souffrent de perceptions biaisées ou mal informées sur les enjeux de leur pratique ; les organismes de diffusion en arts littéraires parviennent difficilement à obtenir des financements ; les œuvres atypiques peinent à intégrer le patrimoine culturel et, ici comme ailleurs, le milieu scientifique tarde à articuler les savoirs épars portant sur ces objets.

Afin de contribuer à la valorisation des arts littéraires, sous la direction de René Audet, l’équipe du pôle Québec du projet de recherche en partenariat « Littérature québécoise mobile » (CRSH, 2019-2024) développe ce chantier en plusieurs volets. Un premier, entamé durant l’été 2021, vise à créer une typologie des œuvres d’arts littéraires. Le deuxième vise à répertorier des œuvres d’arts littéraires dans une base de données afin de voir émerger une histoire des pratiques ici, au Québec, mais également ailleurs. Le troisième se fait en collaboration avec l’organisme RAPAIL, afin de situer l’écosystème des arts littéraires au Québec et au Canada français pour en définir les avenues de développement. Ces volets mènent à des événements scientifiques ainsi qu’à des publications. Une bibliographie d’ouvrages, de dossiers et d’articles sur le sujet complète également cette page de référence.

Dirigé par : René Audet
Réalisé par : LQM-Québec
Public cible : Chercheur·es, étudiant.es
Technologies employées : Opentheso
Financement : CRSH (LQM et engagement partenarial avec RAPAIL)

Volet 1 : Nommer les arts littéraires, une proposition de vocabulaire

Dans le contexte du développement du secteur des arts littéraires et faisant face à un vide terminologique certain, il a été entrepris un inventaire des nomenclatures existantes pour décrire des œuvres issues d’une pratique en arts littéraires. 

En 2021, des auxiliaires de recherche ont fait un travail minutieux de recherche dans les programmations de festivals littéraires, de verbatim des Rencontres en arts littéraires, de dépouillement d’œuvres. S’ensuivit un travail de classement, de recoupement et d’organisation, de sorte d’arriver à une vue d’ensemble, une proposition de vocabulaire commun, montrant les grandes classes possibles de manifestations, puis des sous-ensembles de pratiques aux appellations plus ou moins stabilisées. Des artistes ayant une pratique en arts littéraires, les productions Rhizome, le pôle Montréal de Littérature québécoise mobile ainsi que le Réseau des arts de la parole et des arts et initiatives littéraires (RAPAIL) ont ensuite été consultés pour corroborer cet inventaire raisonné. 

Nous cherchons ainsi à donner une voix et une existence à ces pratiques souvent invisibilisées par l’institution et la critique. À noter que ces termes visent à nommer des pratiques et non pas à donner une ontologie complète pour décrire les œuvres (appelant des descripteurs spécifiques, comme le contexte de diffusion, le lieu de diffusion, le genre littéraire, etc.).

Le vocabulaire et ses définitions peuvent maintenant être trouvés sur Opentheso, plateforme de thésaurus pouvant être consultée en ligne ou par son API. Une variante sous forme de tableau peut être consultée sur Google Docs. La représentation visuelle peut être téléchargée en PDF ici. Il est mis à jour périodiquement (version actuelle : 2022B). Les archives des versions peuvent être consultées ici : 2022A en tableau et 2022A en représentation visuelle

Tableau visuel présentant le vocabulaire

Utilisation

Le vocabulaire peut être cité de la façon suivante: « Vocabulaire des arts littéraires», thésaurus réalisé par Littérature québécoise mobile – pôle Québec, 2022, https://opentheso.huma-num.fr/opentheso/?idt=th282 »

Ce vocabulaire est diffusé sous licence Creative Commons – Attribution – Partage dans les Mêmes Conditions 4.0 International (CC BY-SA 4.0).

Volet 2 : Recenser des œuvres pour en établir un portrait (transnational et historique)

Ce volet de recherche consiste en l’échantillonnage très large d’exemples d’œuvres pouvant être rattachées aux arts littéraires. Les auxiliaires fouillent des programmations de festivals littéraires et mènent des recherches dans la presse littéraire, afin de repérer des œuvres sortant du livresque et de la lecture publique. Ces démarches permettent de rassembler un ensemble riche de données, sur lequel sera opéré un exercice inductif d’établissement de parentés, de variations génériques et de discrimination de pratiques. Pour élargir l’horizon de recherche, l’équipe a fait appel au réseau des villes créatives de l’UNESCO, volet littérature.

Le dépouillement en cours peut être consulté par le biais d’AirTable. Le tableau décrit les œuvres à partir du vocabulaire établi dans le volet 1 pour les catégories d’œuvres et à partir du vocabulaire des objets numériques pour les supports, les types d’interaction, les modalités d’interaction impliquées, etc. Plus de 400 œuvres ont déjà été répertoriées.

Volet 3 : Situer l’écosystème des arts littéraires avec RAPAIL

S’appuyant sur un cadre sociologique, ce volet de recherche sera mené conjointement avec le Réseau des arts de la parole et des arts et initiatives littéraires (RAPAIL). Ce regroupement a été créé afin d’aider le développement des arts littéraires au Québec et au Canada francophone.  Le projet vise ainsi à mieux cerner  l’écosystème des arts littéraires dans ce territoire culturel afin d’en définir les avenues de développement. Nous examinerons le paysage institutionnel des arts littéraires au Canada anglais, aux États-Unis et dans les pays francophones d’Europe (France, Belgique et Suisse), de façon à identifier son architecture et ses agents. Le dialogue ouvert avec des membres du RAPAIL assurera d’asseoir les propositions critiques sur les pratiques réelles et de mettre en lumière les enjeux associés aux arts littéraires. Pour ce volet aussi, le réseau des villes créatives littéraires de l’UNESCO sera mis à profit. 

Événements scientifiques

Bibliographie

Nos publications

  • Carole Bisenius-Penin, René Audet et Bertrand Gervais (dir.), « Les arts littéraires : transmédialité et dispositifs convergents », Recherches & Travaux, [accepté].
  • Audet, René (2022), « Les arts littéraires confinés, poussés vers le numérique. Une posture énonciative du support », dans Sylvie Ducas et Rosanna De Angelis (dir.), Les écritures confinées, Paris, Herman, p. 101-115.
  • Audet, René (2020), « La littérature au diapason de ses incarnations contemporaines (Les arts
  • littéraires) », Nuit blanche, n° 159, https://nuitblanche.com/article/2020/08/la-litterature-au-diapason-deses-incarnations-contemporaines-2/

Bibliographie générale

Pour toute question concernant ce chantier, contactez Marie-Ève Muller, coordonnatrice de Littérature québécoise mobile – pôle Québec à lqm.quebec @ gmail.com.