À propos

Laboratoire Ex situ
Littérature québécoise mobile
Le pôle Québec
René Audet

Laboratoire Ex situ

Le Laboratoire Ex situ est une unité de recherche et de services d’abord financée par la Fondation canadienne pour l’innovation. Il est situé au Département de littérature, théâtre et cinéma de l’Université Laval et est dirigé par le professeur René Audet. Infrastructure spécialisée, le Laboratoire appuie des projets de recherche dans leur utilisation des ressources numériques, en plus de mener divers chantiers, notamment la numérisation d’archives scientifiques et des projets d’édition numérique.

Depuis 2008, le Laboratoire a pour principal mandat la recherche et l’expérimentation de moyens de diffusion en sciences humaines, notamment en édition numérique, en plus d’accompagner et de soutenir la recherche en études littéraires, dans le champ de la littérature contemporaine et des études québécoises.

Littérature québécoise mobile

Depuis 2019, le Laboratoire Ex situ est l’unité d’accueil du Pôle Québec du projet Littérature québécoise mobile. Le partenariat Littérature québécoise mobile (LQM) repose sur un besoin des communautés littéraires : celui de s’approprier le numérique et de s’inscrire dans un monde d’écrans et de réseaux, tout en étant attaché au livre et à sa culture. Qu’il s’agisse d’auteur·es, d’éditeurs ou d’éditrices, de chercheur·es, de lecteurs ou lectrices et d’organismes voués à la promotion de la littérature québécoise, tou·tes comprennent l’importance d’effectuer le virage numérique. Il convient alors d’examiner l’impact des modifications des supports de l’écrit sur les pratiques d’écriture et de lecture.

Le partenariat LQM est rattaché à l’Université du Québec à Montréal (sous la direction de Bertrand Gervais). En plus d’un pôle lié à la littérature jeunesse, qui est piloté par Nathalie Lacelle (UQAM), un pôle est en place à l’Université Laval (Québec), sous la direction de René Audet.

Le partenariat vise la mise en relation des divers agents du milieu littéraire en vue d’un approfondissement du savoir-faire et d’une prise en charge des outils numériques. Ce partenariat unique répond à l’urgence du milieu québécois de se mobiliser autour des nouvelles plateformes et d’adopter le virage numérique. LQM vise à élargir et à solidifier les communautés du milieu littéraire par l’usage des dispositifs numériques, à accroître la présence de la littérature québécoise en contexte numérique et à approfondir le savoir-faire sur l’écriture numérique. Il travaille à une meilleure concertation entre les intervenants du milieu littéraire québécois, tout en s’ouvrant à des organismes de la francophonie canadienne. Il agit sur quatre axes : 

  1. Développement d’environnements numériques et de plateformes de découverte
  2. Activités de concertation, de réseautage et de formation
  3. Activités de recherche et de diffusion de la recherche
  4. Création littéraire et éditorialisation 

Réunissant 15 cochercheurs d’universités québécoises et françaises, 5 collaborateurs et plus d’une vingtaine de partenaires, LQM compte susciter une coproduction de savoir entre universitaires et professionnel·les en animant des espaces de concertation et de diffusion des connaissances.

Littérature québécoise mobile – pôle Québec

Plus spécifiquement, l’équipe du pôle Québec couvre notamment les volets suivants :

Le partenariat Littérature québécoise mobile bénéficie d’une subvention de cinq ans (2019-2024) du Conseil de recherches en sciences humaines du Canada (CRSH).

Équipe du pôle Québec

·   René Audet, directeur du Laboratoire Ex situ et chercheur responsable du pôle Québec

·   Mélodie Simard-Houde, co-chercheuse à l’Université du Québec à Trois-Rivières (notice LQM)

·   Michaël Trahan, co-chercheur (notice LQM)

·   Marie-Ève Muller, coordonnatrice du pôle Québec (notice LQM)

·   Dave Létourneau, technicien en informatique (notice LQM)

·   Aude Meunier-Rochon, auxiliaire de recherche (notice LQM)

·   Alicia Chabot, auxiliaire de recherche (notice LQM)

·   Irma Bouchard, auxiliaire de recherche (notice LQM)

·   Gabrielle Cloutier, auxiliaire de recherche (notice LQM)

·   Thomas Crête-Varty, auxiliaire de recherche (notice LQM)

Ont été membres de l’équipe

Charlotte Biron, coordonnatrice (notice LQM)

Charles-Antoine Fugère, auxiliaire de recherche (notice LQM)

Tom Lebrun, auxiliaire de recherche (notice LQM)

Pour plus de détails sur les cochercheurs, les collaborateurs et les partenaires du projet Littérature québécoise mobile, consultez le site du projet.

René Audet

René Audet © Jean-Christophe Gagnon-Labonté

Professeur titulaire au Département de littérature, théâtre et cinéma de l’Université Laval, René Audet dirige le Laboratoire Ex situ et le pôle Québec du projet Littérature québécoise mobile. Il s’intéresse particulièrement au roman contemporain, à la narrativité et à la poétique, à la littérature et la culture numériques et aux transformations actuelles de l’édition. Il a dirigé pendant dix ans la revue scientifique numérique temps zéro,  a piloté la collection «Contemporanéités» aux Éditions Nota bene et a mis en place l’éditeur numérique Codicille.

Ses publications liées aux questions abordées par le Laboratoire Ex situ et le projet Littérature québécoise mobile sont réunies dans l’onglet «Publications». Il peut aussi être lu sur Twitter et dans le Carnet de la Fabrique du numérique

En 2021, il a été finaliste aux prix Impacts du Conseil de recherche en science humaines du Canada (CRSH), dans la catégorie Connexion.

Coordonnées