La Fabrique du numérique, dix ans plus tard

fabrique 2010Nous avons été plusieurs à nous réunir, une journée de tempête à Québec, en février 2010. C’était la belle période des unconferences, ces journées où on invente le programme à mesure, selon le goût des participant.e.s. Des profils variés, des échanges costauds, du travail de réflexion – quand on y repense, c’était ça, l’aspect gagnant de la journée. Même si elle n’a pas conduit à une mobilisation organisée des participant.e.s, même si ça n’a pas changé le cours des choses pour le monde du livre. Mais des complicités ont pu naître, des inspirations ont pointé depuis ce riche terreau, une vision – ouverte, audacieuse, prospective – s’est développée.

Dix ans déjà. Sentiment d’essoufflement, mêlé à l’impression de ne pas avoir fait les expérimentations qui s’imposaient. Toujours à essayer d’attraper le train qui nous dépasse, plutôt que de penser à emprunter un chemin de traverse et voir si on y trouve davantage notre compte, évaluer si la route n’y est peut-être pas plus avantageuse, malgré les cahots.

Alors remettons ça. Dix ans plus tard. Avec une configuration différente de l’équipe d’organisation, des personnes qui répondront à l’appel, des thèmes qui seront abordés. Mettez ça à votre agenda. C’est pour bientôt – vendredi 7 février 2020, toujours à Québec, cette fois au Camp (125, boul. Charest est). En janvier suivront le programme et l’inscription. Restez à l’écoute.

fabrique 2020

Laisser un commentaire