5 novembre : Journée d’étude « D’explorations éditoriales en balbutiements numériques »

La 59e journée d’échanges scientifiques de l’Association québécoise pour l’étude de l’imprimé, en collaboration avec Littérature québécoise mobile – pôle Québec, se tiendra le 5 novembre prochain au local 4275 du pavillon Louis-Jacques Casault, à l’Université Laval. Elle aura pour thème « D’explorations éditoriales en balbutiements numériques : la poétique du support pour cadrer une préhistoire des pratiques littéraires numériques au Québec ». Le programme détaillé de la journée peut être téléchargé ici.

En voici une version simplifiée :

9 h 30 : Accueil des participants

10 h 00 : Mot d’introduction

Premier bloc de présentations

10 h 00 : René Audet (Université Laval), « Outils, objets, supports : insérer le numérique dans l’histoire matérielle de l’édition littéraire au Québec »

10 h 30 : David Bélanger (Université du Québec à Montréal), « La machine et l’écrivain »

11 h 00 : Sophie Marcotte (Université Concordia), « G mon soleil sans complexe : quand technologie et écologie se mêlent de poésie »

11 h 30 – 13 h 30 : Pause repas

Deuxième bloc de présentations

13 h 30 : Alicia Chabot et Aude Meunier-Rochon (Université Laval), « Romans web des années 1990 : entre conservation et transformation du geste éditorial »

14 h 00 : Mélodie Simard-Houde (Université du Québec à Trois-Rivières), « Imaginaire(s) des supports dans les romans web des années 1990 

14 h 30 -14 h 45 : Pause café

14 h 45 : Table ronde des doctorant·es

Discussion autour de trois projets doctoraux dans un champ d’étude de l’AQEI.
Leïla De Vicente (Université Laval – Université Paul Valéry), « Quand les contes ont bonne presse : Médiapoétique de la rubrique dans les journaux français du XXe siècle (1906-1939) »

Izabeau Legendre (Université Queen’s), « Culture du zine et politique : institutions, discours, pratiques »

Yan St-Onge (Université du Québec à Montréal), « La remédiatisation en poésie-performance »

15 h 30 : Mot de fin

La journée sera suivie d’un 4 à 6 au Café Fou Aeliés.

Pour toute question sur la journée d’études, contactez Marie-Ève Muller.

Laisser un commentaire